Le prothèse du pied qui valait des millions

Pierre Cherelle et Felipe Gomez Marulanda.
Pierre Cherelle et Felipe Gomez Marulanda. - Bruno Dalimonte

On a tous dans la tête une image de vieux pirate claudiquant sur une pique en bois pour remplacer son pied perdu dans une bataille acharnée. Mais saviez-vous que depuis le pied en bois du pirate et la prothèse proposée actuellement aux personnes amputées sous le genou, il n’y a quasiment pas eu d’évolution ? La plupart des prothèses de cheville conçues pour la marche sont fixes, simplement recouvertes d’un latex imitant le pied. Reproduire le mouvement de la cheville est en effet extrêmement complexe. Pourtant, dans son petit laboratoire, un doctorant en robotique de la VUB a trouvé un mécanisme permettant d’imiter au mieux l’articulation de la cheville. L’espoir d’une mobilité améliorée pour des milliers de patients.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct