Fournitures scolaires: pourquoi les courses de rentrée sont de plus en plus tardives

Choisir et remplir son cartable, une tâche de rentrée que de plus en plus de parents et d’élèves repoussent jusqu’en septembre.
Choisir et remplir son cartable, une tâche de rentrée que de plus en plus de parents et d’élèves repoussent jusqu’en septembre. - Belga

La météo estivale de cette fin août nous le ferait presque oublier : dans une semaine, c’est la rentrée scolaire. D’ordinaire, parents et enfants sont déjà dans les starting-blocks car, sur base de la liste des fournitures reçue fin juin, ils ont profité des grandes vacances pour s’équiper en fardes, feutres et cartables. Mais les temps semblent changer. Ces courses en prévision du retour à l’école seraient effectuées de façon de plus en plus tardive, voire en toute dernière minute, lorsque les cours ont déjà repris. C’est en tout cas ce qu’observe Bosta, la fédération belge des entreprises actives dans les articles de bureau et de fournitures scolaires. Elle dispose même de chiffres du bureau d’étude GfK pour étayer la thèse d’une nouvelle tendance de consommation.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct