Au G7, Macron tente spectaculairement de débloquer la crise iranienne

Au G7, Macron tente spectaculairement de débloquer la crise iranienne
afp

Le président Emmanuel Macron avait annoncé sa volonté de réformer le G7 et d’« inventer de nouveaux formats ». Le moins qu’on puisse dire est qu’il a tenu parole. Dimanche peu après 14 heures, quand un avion iranien s’est posé à l’aéroport de Biarritz et que peu à peu la rumeur a circulé qu’il pouvait s’agir du ministre iranien des Affaires étrangères, l’ambiance était à l’incrédulité. Pourtant à 16 heures, l’Elysée confirmait : Mohammad Javad Zarif était bel et bien arrivé dans le cadre du G7 pour une rencontre avec le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. A l’invitation de Paris.

L’irruption de cet invité surprise était d’autant plus improbable qu’un peu plus tôt dans la journée, les efforts déployés par Emmanuel Macron pour favoriser une « désescalade » de la crise iranienne avaient conduit à un démenti de Donald Trump.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct