G7: 17 personnes ont été placées en garde à vue en marge du sommet

Manifestation anti-G7 à Bayonne le 24 août
Manifestation anti-G7 à Bayonne le 24 août - Photo News

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques a annoncé ce dimanche soir que 17 personnes ont été placées en garde à vue en marge du sommet du G7, qui se déroule à Biarritz. En tout, 19 personnes ont été interpellées.

Toute la semaine, la présence des quelque 13.200 policiers et gendarmes français mobilisés, appuyés par l’armée, s’est faite sentir au Pays basque, transformé en camp retranché, et à Biarritz, complètement barricadée. Les appels ces derniers mois de groupes contestataires, notamment de « gilets jaunes », à mener des actions en marge du sommet et la crainte des « black blocs » ont amené les autorités à monter un dispositif de sécurité « exceptionnel » pour une « vigilance maximale ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct