Festival Les Inattendues: l’hymne à l’amour de Min-On à l’humanité

Yutaka Oyama, le virtuose du shamisen, le luth à «
trois cordes parfumées
» japonais.
Yutaka Oyama, le virtuose du shamisen, le luth à « trois cordes parfumées » japonais. - D.R.

Docteur en littérature, Olivier Urbain a étudié à Bruxelles, aux Etats-Unis et en Angleterre. Ce globe-trotter tournaisien envoûté de piano a enseigné à Los Angeles, à Tokyo, à Belfast, avant de fonder, en 2002, la Commission Art et Paix de l’Association internationale pour la recherche de la paix. Entre-temps, il a dirigé l’institut Toda pour la Paix de Honolulu et signé trois livres sur les rapports entre musique, solidarité et liberté.

Convaincu du pouvoir de la musique à changer positivement la face du monde, Olivier Urbain est le seul expert connu en transformation des conflits par la musique. Il est aujourd’hui à la tête de l’Institut de Recherches Min-On, à Tokyo, où des chercheurs planchent sur le rôle que la musique peut jouer dans la prévention de la violence et la construction de la paix au quotidien. Min-On souhaite mettre en évidence le rôle que les sons, les chants et les mélodies pourraient prendre dans l’évolution positive de l’humanité.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct