Suzette project parle d’homoparentalité avec tact

<span>Suzette project</span> parle d’homoparentalité avec tact

Suzanne a deux mamans, l’une qu’elle appelle Maman et l’autre qu’elle surnomme Mamoune. Pas de quoi en faire un fromage. D’ailleurs, à l’école, on trouve ses goûts ringards pour Dalida ou Al Pacino beaucoup plus bizarres que sa situation familiale. Sauf qu’un jour, vexée par un imbroglio dans la cour de récré, sa BFF ( Best Friend Forever , sa meilleure pote quoi !), déchire le poème que Suzanne a écrit pour la fête des mères – oh, la honte, elle a mis un « s » à maman ! – et propage ses moqueries dans toute l’école.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct