Anderlecht: la «croyance mystique» en Vincent Kompany

©News
©News

C’est une anomalie qui pose question même si, au fond, elle est de nature positive. Anderlecht n’a pas encore gagné la moindre rencontre de championnat en cinq tentatives et trône à la quatorzième place avec deux points. En temps normal, les supporters bruxellois auraient déjà manifesté leur courroux à plusieurs reprises à l’encontre des joueurs et surtout de l’entraîneur dont l’avenir serait en suspens, si ce n’est déjà scellé. En ce mois d’août, c’est à l’exact contraire que l’on assiste, avec des supporters mauves toujours soudés derrière leur équipe et qui continuent à l’encourager indéfectiblement. « C’est étonnant parce qu’habituellement, dans le football et plus particulièrement à Anderlecht, on est impatient et on veut des résultats tout de suite », pointe Manuel Dupuis, psychologue du sport. Cette attitude à contre-courant de l’histoire connaît évidemment un moment fondateur : le 19 mai 2019, date correspondant à l’annonce du retour de Vincent Kompany dans son club formateur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct