Hervé Hasquin sur l’affaire ISPPC: «Si on a laissé faire ça, c’est qu’il y a eu un deal. Lequel? Paul Magnette doit s’expliquer»

Hervé Hasquin sur l’affaire ISPPC: «Si on a laissé faire ça, c’est qu’il y a eu un deal. Lequel? Paul Magnette doit s’expliquer»
DR

Entretien

Ancien recteur de l’ULB, ex-ministre-président de la Communauté française et secrétaire perpétuel de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique jusqu’en 2018, Hervé Hasquin ne mâche pas ces mots face aux pratiques mises au jour à l’ISPPC.

De telles pratiques existaient, d’autres affaires l’ont démontré ; elles survivent donc bien aujourd’hui ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct