«Dépasser le seuil de pauvreté»

Un constat important de cette étude est l’augmentation impressionnante du nombre d’invalides depuis la crise financière et économique de 2008, à un rythme encore plus rapide chez les femmes. Une période de mauvaise conjoncture semble donc nuisible à la santé du travailleur. Le taux d’invalidité des hommes est passé de 5,5 % à 7,0 % entre 1996 et 2017, alors qu’il a progressé de 4,3 % à 10,1 % chez les femmes. Les troubles psychiques et les maladies du système locomoteur et du tissu conjonctif sont les deux principales causes de l’invalidité. Ces deux groupes de maladie représentent environ les deux tiers du nombre total d’invalides. Entre 2004 et 2016, la part de ces deux groupes de maladies dans le nombre total d’invalides a augmenté de manière significative.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct