Un premier couac signé Groen

Elke Van den Brandt (Groen) a fait très fort ce mercredi. A l’Echo et au Tijd, elle décline l’accord de majorité, chapitre Mobilité (dont elle a la compétence)… mais à sa sauce. « Si ça prend dix ans pour convaincre la Flandre et la Wallonie d’instaurer une taxation kilométrique, Bruxelles n’attendra pas. Nous irons tout seuls. » Une interprétation pour le moins « volontariste » de l’accord du gouvernement. Barbara Trachte confirme et précise : « D’abord, on veut travailler avec les autres Régions et le fédéral. C’est ça le plan A de notre accord de majorité : la concertation et pas l’imposition. Pour la taxation kilométrique avec les Régions, pour le RER et le réseau ferroviaire intra-bruxellois avec le fédéral. Après, oui, on veut agir pour la qualité de l’air, réduire les embouteillages. Et oui, on veut avancer, sur la législature, en matière de mobilité. » Rudi Vervoort ne dit pas autre chose. L’opposition hurle à la cacophonie, l’Open VLD (dans la majorité) recadre, Touring critique…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct