Crise politique en Italie: un accord trouvé sur le fil entre centre-gauche et M5S

Le président Sergio Mattarella a mené au pas de course deux jours de consultations des partis. Et a réussi à contourner les menaces de la droite.
Le président Sergio Mattarella a mené au pas de course deux jours de consultations des partis. Et a réussi à contourner les menaces de la droite. - Reuters.

Depuis Rome

S’entendre n’a pas été une mince affaire pour les démocrates et le mouvement antisystème des Cinq Etoiles. Mais après une semaine à l’enseigne des ultimatums et des menaces réciproques, le nouveau tandem a fini par s’accorder sur quelques points pour tenter d’éviter l’alternative des élections anticipées avec à la clef, la victoire probable de Matteo Salvini. Car, tout en ayant perdu cinq points depuis le début de la crise politique, le puissant patron de la Ligue reste en tête de peloton dans les sondages.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct