Jonathan Coe et l’état de sa Nation

«
Le cœur de l’Angleterre
» est un roman d’une redoutable lucidité.
« Le cœur de l’Angleterre » est un roman d’une redoutable lucidité. - Catherine Hélie.

Jonathan Coe l’explique dans une note à la fin de son nouveau roman, Le cœur de l’Angleterre  : il n’avait pas l’intention de continuer la série d’ouvrages dans lesquels il avait mis en scène les Trotter – le premier, traduit en 2002, portait pour titre original The Rotters’ Club (Bienvenue au club en français), le deuxième semblait boucler la boucle dans Le cercle fermé (2006). Mais une adaptation théâtrale du premier et un commentaire chaleureux sur le second ont remis en selle Benjamin Trotter et sa sœur Lois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct