Un avantage fiscal pour booster l’accès à la justice

Pour l’heure, seuls  10 % des  ménages belges possèdent une  assurance juridique.
Pour l’heure, seuls 10 % des ménages belges possèdent une assurance juridique. - Photo News.

Un conflit avec votre voisin, un problème sur la garantie d’un appareil électroménager ou un billet d’avion, un contentieux fiscal… Beaucoup de citoyens préféreront souvent laisser tomber l’affaire plutôt que de se lancer dans de longues et périlleuses procédures juridiques. « Ça prend du temps, ça coûte de l’argent, on n’est pas équipé. Beaucoup de gens renoncent à faire valoir leurs droits parce qu’ils ont peur de là où ça va les entraîner », constate Wauthier Robyns, le porte-parole d’Assuralia, la fédération des entreprises d’assurances. C’est la raison qui a poussé le ministre de Justice, le CD&V Koen Geens, à proposer un avantage fiscal aux contribuables qui souscrivent à une assurance protection juridique. Le but : faciliter l’accès à la justice pour le citoyen lambda. La mesure entre en vigueur ce 1er septembre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct