Sera-t-on bientôt immortel? Encore faut-il le vouloir…

Derrière ses allures de film débile des années 90, « La mort vous va si bien » aborde l’éthique  de la recherche sur le vieillissement.
Derrière ses allures de film débile des années 90, « La mort vous va si bien » aborde l’éthique de la recherche sur le vieillissement. - D.R.

Dans La mort vous va si bien, le film de 1992 de Robert Zemeckis, Meryl Streep et Goldie Hawn engloutissent un filtre d’immortalité. Les deux rivales ne vieillissent pas et, incapables de mourir, voient leur corps totalement déglingués par les accidents et tentatives de meurtres. (Attention spoiler d’un film qui a bientôt 30 ans) Tête à l’envers, trou au milieu de l’abdomen… elles terminent en bouillies bien sanguinolentes mais toujours vivantes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct