80e anniversaire de l’invasion allemande: un passé très présent en Pologne

Le 19 septembre 1939, Adolf Hitler entre dans la ville de Dantzig, pavoisée de drapeaux nazis.
Le 19 septembre 1939, Adolf Hitler entre dans la ville de Dantzig, pavoisée de drapeaux nazis. - Belga.

Le conflit d’ouverture de la Deuxième Guerre mondiale a débuté, comme souvent dans l’Histoire, par un incident de frontière monté de toutes pièces par l’agresseur. Le 1er septembre 1939, à 4h30 du matin, les armées du IIIe Reich envahirent la Pologne suite au sabotage d’un émetteur allemand situé à Gleiwitz, perpétré par un commando d’Himmler, le chef de la SS…

Ce coup de force était dans l’air depuis des mois. Grisé par l’annexion de la Tchécoslovaquie – qui foulait au pied les accords de Munich signés en septembre 1938 avec la Grande-Bretagne et la France – Hitler avait jeté son dévolu sur la ville libre de Dantzig (l’actuelle Gdańsk), porte sur la Baltique, peuplée à 90 % d’Allemands mais sous protectorat de la Société des Nations depuis 1919. Devant le veto absolu de Varsovie, il décida d’attaquer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct