Les informateurs restent sur la piste d’une alliance N-VA/PS

Prochain rapport des informateurs au Roi
: le 9 septembre.
Prochain rapport des informateurs au Roi : le 9 septembre. - PhotoNews

Les informateurs royaux ont donc réuni, mercredi soir, sept partis susceptibles, en théorie, d’être impliqués dans une future majorité fédérale : les socialistes (PS et SP.A), les libéraux (MR et VLD), la N-VA, le CD&V et Groen. Résultat ? Il nous revient, de sources bien informées, que Johan Vande Lanotte et Didier Reynders maintiennent une et une seule option de travail : celle d’une coalition où se retrouveraient les deux partis dominants au sud et au nord, PS et N-VA, associés aux libéraux, au SP.A, voire au CD&V. Leur conviction : il n’y a pas d’autre piste praticable. Un gouvernement arc-en-ciel (minoritaire dans le groupe néerlandophone à la Chambre) réunissant les familles socialiste, libérale et écologiste, en ajoutant le CD&V ? Ils n’y croient pas, ils n’y travaillent pas. La seule vraie alternative à un exécutif intégrant N-VA et PS, selon eux ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct