Grande Barrière de corail: les perspectives sont désormais «très mauvaises», selon l’Australie

Grande Barrière de corail: les perspectives sont désormais «très mauvaises», selon l’Australie
Reuters

L’Australie a encore dégradé les perspectives pour la Grande Barrière de corail, les considérant désormais comme « très mauvaises » en raison de l’impact de plus en plus grave du réchauffement climatique sur cet écosystème unique.

Dans son rapport quinquennal, l’Autorité du parc marin de la Grande Barrière de corail cite l’élévation de la température de l’océan comme la plus grave menace pour ce site classé au Patrimoine mondial.

Le plus vaste ensemble corallien du monde

« Les impacts graves des températures records à la surface de l’eau font que l’état de l’habitat du récif est passé de mauvais à très mauvais », précise l’Autorité, qui est une agence gouvernementale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct