Russie: Egor Joukov, l’étudiant en sciences politiques devenu figure de la contestation anti-Kremlin

Accusé d’avoir «
organisé et mené des émeutes de masse
» lors de la manifestation du 27 juillet, il est encourt jusqu’à huit ans de prison.
Accusé d’avoir « organisé et mené des émeutes de masse » lors de la manifestation du 27 juillet, il est encourt jusqu’à huit ans de prison. - AFP

Ce samedi, il sera présent au cœur de la nouvelle manifestation à Moscou contre le Kremlin de Vladimir Poutine. Mais Egor Joukov ne pourra pas participer physiquement à cette marche, prévue par l’opposition, le long du boulevard vert dans le centre de la capitale, non-autorisée par la mairie. Sa présence sera indirecte, son nom scandé en guise de soutien, son portrait reproduit sur pancartes et tee-shirts.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct