Emilio Ferrera, l’invité du samedi: «Au Standard, j’étais assis entre deux chaises»

Emilio Ferrera, l’invité du samedi: «Au Standard, j’étais assis entre deux chaises»

Après un passage à Anderlecht et un autre au Standard, Emilio Ferrera (52 ans) a filé au grand-duché du Luxembourg pour retrouver un poste de T1. À Dudelange, il continue son chemin tortueux, toujours guidé par la même passion. Comme souvent, il devra rebâtir une équipe qui a réussi à atteindre, pour la deuxième année consécutive, les poules de l’Europa League.

Comment avez-vous abouti à Dudelange ?

C’était un concours de circonstances. Normalement, j’étais au Standard pour trois ans. Mais la presse a annoncé qu’un nouvel assistant allait arriver sans que je sois au courant. Cela a entraîné certains contacts à l’extérieur.

Qu’est-ce qui vous a fait choisir ce projet ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct