Des archéologues veulent rapatrier de Russie la dépouille présumée d’un général français de Napoléon pour l’identifier (photos)

Des archéologues veulent rapatrier de Russie la dépouille présumée d’un général français de Napoléon pour l’identifier (photos)

L’enjeu est diplomatique presque autant qu’historique : les archéologues qui pensent avoir découvert en Russie la dépouille d’un général français de Napoléon, mort pendant la campagne russe, se démènent pour qu’il soit identifié par des tests ADN en France et enterré en grandes pompes à Paris.

Début juillet, une équipe franco-russe pensait avoir découvert à Smolensk, une ville russe proche de la frontière avec le Bélarus, la dépouille de Charles Étienne Gudin de la Sablonnière, général très apprécié de Napoléon, fauché en 1812 par un boulet de canon à la bataille de Valoutina Gora.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct