Les hirondelles de Kaboul contre l’obscurantisme des talibans

<span>Les hirondelles de Kaboul</span> contre l’obscurantisme des talibans

Été 1998. Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment. Lui est un jeune intellectuel pas très sûr de lui, elle est une artiste libre qui danse, écoute de la musique et dessine sur les murs de sa maison. En dépit de la violence qu’impose la charia et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Mais confronté à la foule lapidant une femme dans la rue, Mohsen pose un geste insensé et terrible qui va faire basculer leurs vies…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct