A Hong Kong, le projet de loi à la source des manifestations retiré

A Hong Kong, le projet de loi à la source des manifestations retiré

Ce mercredi, Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif de Hong Kong a annoncé le retrait du projet de loi d’extradition de suspects vers la Chine. Et ce, pour tenter de résoudre la crise qui secoue la région administrative spéciale (RAS) depuis le mois d’avril, rapportent les médias locaux South China Morning Post et HK01. Elle répond ainsi à une des cinq revendications des manifestants.

Depuis le début des manifestations, la bourse de Hong Kong avait perdu plus de 10%. Mercredi, elle a clôturé en hausse de près de 4%, galvanisée par les informations sur le possible abandon du texte.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct