KBC supprime 1.400 emplois en Belgique: les syndicats craignent des problèmes de surcharge de travail

KBC supprime 1.400 emplois en Belgique: les syndicats craignent des problèmes de surcharge de travail
Photo News

Les sentiments des syndicats sont mitigés suite à l’annonce de KBC. Il y a une forme de soulagement face à l’absence de licenciements mais aussi de nombreuses craintes. « On n’a pas obtenu beaucoup d’informations sur la future organisation, explique Jan Steenwinkel, délégué Setca. Les détails département par département nous seront communiqués dans les semaines et mois à venir mais on craint une surcharge de travail accrue pour les travailleurs qui vont rester. Rien que dans le réseau d’agences, ils nous annoncent 370 suppressions d’emplois. Or la pression y est déjà tellement grande que les burn-out se multiplient. Certaines personnes doivent travailler dans deux agences sur la même journée. Ils n’ont même pas de pause de midi ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct