Au Congo, l’autre poumon vert de la planète peine aussi à respirer

Réservoir de biodiversité, le bassin du Congo est aussi à l’origine des pluies dans toute l’Afrique et sa déforestation massive entraînera de plus longues zones de sécheresse.
Réservoir de biodiversité, le bassin du Congo est aussi à l’origine des pluies dans toute l’Afrique et sa déforestation massive entraînera de plus longues zones de sécheresse. - Reuters.

La planète a deux poumons : la forêt amazonienne et la forêt qui couvre le bassin du Congo. Déjà le monde suffoque parce que le premier de ces poumons est en flammes. Et l’autre ? L’immense forêt tropicale qui s’étend sur l’Afrique centrale, depuis le Gabon et le Congo Brazzaville, le Cameroun et le Gabon et surtout, au cœur de cet immense bassin, la République démocratique du Congo, gardienne du fleuve est elle aussi menacée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct