Grand format - Greta Thunberg, Anuna De Wever, Adélaïde Charlier et les autres: pourquoi tant de haine?

Greta Thunberg, Anuna De Wever, Adélaïde Charlier, Kyra Gantois… Toutes sont des femmes. Et, symboles de la mobilisation climatique, elles se sont violemment invectivées sur les réseaux sociaux.
Greta Thunberg, Anuna De Wever, Adélaïde Charlier, Kyra Gantois… Toutes sont des femmes. Et, symboles de la mobilisation climatique, elles se sont violemment invectivées sur les réseaux sociaux. - D.R.

Ce n’est pas quelque chose qu’on va oublier comme ça. Ce qu’il s’est passé au Pukkelpop était vraiment choquant et très humiliant. C’était très difficile de voir autant de jeunes si agressifs devant nous. » Plus d’une semaine après son intervention aux côtés d’Anuna De Wever et d’autres activistes, Adélaïde Charlier, meneuse du mouvement Youth for climate du côté francophone, a pourtant remis le couvert ce week-end au festival des Solidarités, à Namur. Mais les jeunes femmes se questionnent : doivent-elles se méfier davantage ? Changer leur action « clap for climate » ? « Nous ne comptons pas nous arrêter », tranche-t-elle. « On sait que notre message est une vérité qui dérange, mais nous ne faisons que relayer des faits scientifiques, établis par le GIEC et les experts. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct