Analyse: Il tape tape tape

Un projet communiste ? Raoul Hedebouw assume pleinement, que le mot fasse peur ou non – les dérives de ces régimes n’étant plus à démontrer. Mais, dit-il, on est en Belgique, il n’est pas question de reproduire « les grandes erreurs commises au nom du communisme ». Il est question de quoi alors ?

De mener une « vraie politique sociale », loin du « libéralisme » de toutes les autres formations, loin de « l’austérité budgétaire qui nous appauvrit ». Car pour le PTBiste, seul son parti propose une rupture en faveur d’une politique sociale, seul lui constitue un rempart contre l’extrême droite. Le PTB seul vertueux, en somme…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct