Amérique latine-Israël, le grand jeu

Juan Orlando Hernandez en visite à Jérusalem la semaine passée.
Juan Orlando Hernandez en visite à Jérusalem la semaine passée. - AFP.

La décision récente du Honduras d’installer une «représentation commerciale diplomatique» à Jérusalem, « prélude au transfert de son ambassade de Tel Aviv », n’a évidemment pas eu la même résonance que le choix de Donald Trump de déplacer l’ambassade américaine dans la ville «trois fois sainte». La petite république centro-américaine ne pèse pas lourd sur la scène mondiale. Et pourtant, ce choix met en lumière de surprenantes facettes de la politique internationale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct