Bonnes nouvelles de Berlin

C’est en combattant les leaders d’extrême droite, comme ceux de l’AFD, avec de solides arguments qu’on finira par convaincre de leur nocivité.
C’est en combattant les leaders d’extrême droite, comme ceux de l’AFD, avec de solides arguments qu’on finira par convaincre de leur nocivité. - DPA.

Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles venant d’Allemagne. Ainsi, n’avez-vous pas été frappé comme moi qu’aucun des dirigeants ni même des dirigeantes de l’AFD ne porte de moustache ? Cette retenue est en soi une information, un programme, une promesse.

Autre indication importante : quelques-unes des pires figures du futur nouveau Reich sont des femmes. Alors que le national socialisme avait résumé le rôle des femmes en trois mots : Kinder, Kirche, Küche (enfants, église, cuisine).

Alice Weidel, qui a codirigé la campagne électorale avant de présider le groupe au Bundestag ne se cache pas d’avoir pour compagne une immigrée sri-lankaise. Frauke Petry, leur ancienne porte-parole, vient comme Angela Merkel de RDA et a une aussi solide formation scientifique qu’elle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct