Snikpic, le tinder des influenceurs

Les trois fondateurs de Snikpic (de gauche à droite) 
: Maxime Bétas, Assem Chammah et Anouar El-Mourabit.
Les trois fondateurs de Snikpic (de gauche à droite) : Maxime Bétas, Assem Chammah et Anouar El-Mourabit. - D.R.

Pas besoin de s’appeler Kim Kardashian ou Lionel Messi pour recevoir des cadeaux ou de l’argent de la part des marques en postant quelques photos sur les réseaux sociaux. Vous avez un millier de followers sur Instagram ? Pourquoi ne pas devenir micro-influenceur. C’est ce que propose Snikpic, une nouvelle appli développée par une start-up bruxelloise qui sera lancée d’ici la fin du mois sur l’Appstore. Elle ambitionne de rendre plus accessible le marketing d’influence pour les PME (restaurateurs, commerçants…) et pour tous ceux qui ont réussi à se créer une petite communauté sur les réseaux sociaux autour de leur passion.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct