Quand Pairi Daiza suscite des vocations

Solen et Maeva ont hâte d’entamer leurs cours.
Solen et Maeva ont hâte d’entamer leurs cours. - S.DURIEUX

Pour Solen, 18 ans, c’en était fini de l’école. Après avoir commencé à se former dans l’Horeca et un bref passage dans l’enseignement professionnel en cuisine, la jeune femme avait décidé d’arrêter définitivement ses études. Jusqu’à ce qu’une section en soins animaliers s’ouvre au sein de l’IPES d’Ath. « M’occuper des animaux, c’est ce que je veux faire depuis je suis petite, confie-t-elle. Je me sens bien avec eux et je crois qu’eux aussi se sentent bien avec moi. Alors quand j’ai vu que cette section allait s’ouvrir, je n’ai pas hésité à reprendre mes études. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct