En Fédération Wallonie Bruxelles, un adulte sur dix a des problèmes de lecture et d’écriture

Trois associations travaillent en partenariat en Luxembourg pour aider des personnes qui éprouvent des difficultés pour lire, parler et écrire.
Trois associations travaillent en partenariat en Luxembourg pour aider des personnes qui éprouvent des difficultés pour lire, parler et écrire. - Jean-Luc Bodeux

Ce n’ets psa pacre qu’no en siat sap lrie te éricre qu’no n’a rein à drie… ». Le message écrit en grand sur des sets de table et des sous bock par l’ASBL Lire et Ecrire est évidemment interpellant. En grand, juste à côté, c’est écrit « 1/10 ». Ce n’est pas la cotation d’un enseignant pour cette phrase truffée de fautes, mais bien le chiffre désolant du nombre d’adultes qui ont des difficultés pour lire et écrire en Fédération Wallonie Bruxelles. Oui, une personne sur dix ! Et cette statistique stagne depuis des années. Elle est valable partout, en milieu urbain et rural.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct