«A rainy day in New York»

«A rainy day in New York»

Charmant est le premier mot qui vient spontanément en voyant A rainy day in New York, relecture d’une comédie sentimentale de l’âge d’or hollywoodien. Si Woody Allen ne crée plus la surprise, il garde, à 83 ans, la pertinence de ses castings, un sens de l’humour raffiné et sa géniale faculté d’interroger les illusions de l’homme sur lui-même, la vie, l’amour et le monde qui l’entoure. On y retrouve les questions existentielles, intellectuelles et artistiques qui jalonnent son œuvre. Avec Timothée Chamalet en alter ego et qu’il a appelé Gatsby et l’excellente Elle Fanning, il raconte comment le week-end en amoureux à New York de deux étudiants tourne court, chacun enchaînant des rencontres fortuites et des situations insolites. Il est question du paraître et de l’être. C’est pleinement romantico-mélancolique sous la pluie et un air jazzy.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct