Dominique Leroy (Proximus) au «Soir»: «Le salaire n’est pas le motif premier de mon départ»

Dominique Leroy (Proximus) au «Soir»: «Le salaire n’est pas le motif premier de mon départ»

Entretien

L’annonce de son départ est tombée ce jeudi en fin d’après-midi. Son mandat arrive à terme le 1er décembre.

Pourquoi quittez-vous Proximus ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct