Mahalia, des vagues à la soul

«
Vers 17
ans, j’ai commencé à voir où je voulais aller. Mélanger mes influences r’n’b américaines et mon côté anglais.
»
« Vers 17 ans, j’ai commencé à voir où je voulais aller. Mélanger mes influences r’n’b américaines et mon côté anglais. » - DR

La soul et le r’n’b ont une nouvelle capitale : les Midlands, ce lopin de terre perdu au centre de l’Angleterre entre les joyeuses cités de Nottingham et de Birmingham, ancien fleuron industriel de l’Empire britannique qui ne jure aujourd’hui que par la musique afro-américaine. L’an dernier, c’est Jorja Smith, originaire des West Midlands, qui nous offrait sa relecture de la soul 60’s de sa voix suave. Aujourd’hui, c’est au tour de Mahalia de dégainer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct