Dans le grand désordre du Brexit, les scénarios possibles

Le sort du pays et du gouvernement est, au moins en partie, entre les mains de Jeremy Corbyn.
Le sort du pays et du gouvernement est, au moins en partie, entre les mains de Jeremy Corbyn. - afp

Voilà qui fait déjà les affaires des bookmakers… Quel Brexit et quand aura-t-il lieu ? Une élection législative est-elle prévisible et si oui quand ? Bien malin qui saurait résoudre aujourd’hui ces questions épineuses. Une partie de la réponse se trouve entre les mains de Jeremy Corbyn. Le chef de l’opposition s’est entendu avec les autres partis : il écarte pour l’heure l’idée de donner le feu vert à des élections législatives, comme doit à nouveau le réclamer Boris Johnson lundi. « On doit d’abord être sûr qu’on va au-delà du 31 octobre et qu’il y a report du Brexit », plaide Liz Saville Roberts, du parti indépendantiste gallois Plaid Cymru. Autrement dit à l’heure actuelle, il ne suffit pas à l’opposition que la loi soit gravée dans le marbre par le « royal assent » lundi, il faut aussi que Boris Johnson sollicite – et obtienne – peut-être un délai au Brexit.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct