Mémorial Van Damme: pas de miracle pour les frères Borlée

Après la blessure de Jonathan, c’est une nouvelle désillusion pour la famille Borlée.
Après la blessure de Jonathan, c’est une nouvelle désillusion pour la famille Borlée. - Photo News

L’urgence frappait les cœurs et les esprits, et pourtant il fallait la traquer pour en éliminer les éventuels méfaits sur le niveau de performance. À trois semaines des Mondiaux de Doha (27/09-6/10), cette 43e levée du Van Damme offrait une ultime opportunité de qualification pour plusieurs athlètes belges, jusque-là bloqués au contrôle des passeports à Zaventem… Outre les relais, neuf Belges avaient préalablement réussi les minima validant leur billet pour le Qatar (voir ci-contre). Hier soir au cœur du stade Roi Baudouin, personne hélas n’a directement gagné le droit de sourire aux douaniers qataris, fin septembre… À commencer par les Borlée qui, s’ils avaient tous deux l’impression d’avoir livré une bonne course, sont restés en deçà des chronos espérés. Au but d’un 400m mis sur pied spécialement pour s’ouvrir l’accès au golfe Persique, Kevin terminait 3e en 45.89, Dylan se contentant de 46.69, à court de jus de son propre aveu. « Ce n’est pas le chrono souhaité, c’est sûr », soufflait pour sa part un Kevin particulièrement éprouvé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct