Mémorial Van Damme: Noah Lyles, un besoin pressant de gagner

Mémorial Van Damme: Noah Lyles, un besoin pressant de gagner

Du haut de ses vingt-deux ans et d’un sourire qui ne semble jamais le quitter, Noah Lyles a tout pour endosser le costard de star absolue du sprint. Des vêtements qui attendent une carrure digne de ce statut depuis la retraite du Roi Bolt. L’Américain, né dans une famille de sprinters, a tout pour y arriver. Chaussettes version superhéros, bouille rigolarde, décontraction assumée et une passion pour les… Légo. De quoi se démarquer, déjà. Sur la piste ensuite, c’est forcément primordial. Avec 19.50 claqués à Lausanne en juillet, soit la quatrième performance mondiale de l’histoire sur la distance, il affole déjà les records du demi-tour de piste. A Bruxelles, l’homme voulait améliorer cette marque et pourquoi pas gagner une place dans ce ranking doré. « Le record du monde de Bolt (19.19) ? Je n’y pense pas. Je veux d’abord battre celui de Michael Johnson (ancien record du monde, 19.32).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct