Supprimer le taux minimal sur les livrets? Une proposition injustifiable

La banque KBC estime que les bas niveaux d’intérêts pèsent sur sa rentabilité.
La banque KBC estime que les bas niveaux d’intérêts pèsent sur sa rentabilité. - Photo News

Les banques se plaignent du très bas niveau des taux d’intérêt, et du rétrécissement de l’écart entre taux courts et taux longs, conséquence de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

L’aplatissement de la courbe des taux, disent-elles, écrase la marge d’intermédiation, c’est-à-dire la différence entre les taux auxquels elles prêtent et les taux auxquelles elles empruntent – et, partant, les revenus nets d’intérêts, qui constituent en effet une composante essentielle de leur rentabilité.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct