Wallonie et Fédération: une semaine décisive pour les négociations et pour les cadors francophones

A Coo, lors de la réunion de rentrée des libéraux, Willy Borsus a évoqué la possibilité d’une prestation de serment du nouveau gouvernement wallon ce vendredi 13 septembre. © Belga.
A Coo, lors de la réunion de rentrée des libéraux, Willy Borsus a évoqué la possibilité d’une prestation de serment du nouveau gouvernement wallon ce vendredi 13 septembre. © Belga.

Le suspense était à son comble dimanche : en Wallonie et en Fédération, les négociateurs du PS, du MR et d’Ecolo allaient-ils enfin aboutir à ce double accord qui permettrait l’installation de nouveaux gouvernements ? La semaine qui s’ouvre sera décisive pour ces entités fédérées, mais scellera aussi le destin de nombreux élus. Que vont-ils devenir ? Un début de réponse dans cette page.

Le week-end fut à peine perturbé par la réunion de rentrée des militants libéraux, samedi à Coo. Dès dimanche après-midi, les discussions wallonnes et communautaires ont repris de plus belle. Les trois partenaires devaient encore trancher plusieurs litiges. « Et même de solides nœuds », précisait-on en coulisses. Mais cette fois, les négociateurs des trois partis envisageaient clairement une négociation au finish pour tenter d’aboutir à des accords ficelés en tout début de semaine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct