Un an de peste porcine en Lorraine belge, une vraie catastrophe

En Gaume, des dizaines de milliers d’hectares de forêt sont toujours interdits de circulation, même si le virus semble se calmer. © Belga.
En Gaume, des dizaines de milliers d’hectares de forêt sont toujours interdits de circulation, même si le virus semble se calmer. © Belga.

Depuis ce funeste 10 septembre 2018, tout s’est rapidement emballé avec l’installation par la Région wallonne, chapeautée par des experts de l’Union européenne et l’Afsca, d’un double territoire interdit de circulation, à savoir une zone noyau et une zone tampon de près de 60.000 hectares. Ce double territoire ne forme plus aujourd’hui qu’une seule zone, dite « zone infectée », entourée d’une zone de vigilance et d’observation renforcée, soit 110.000 hectares au total. En fonction de l’évolution de la maladie, très contagieuse pour les suidés mais non dangereuse pour l’homme, les différentes zones ont évolué au fil des mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct