Proximus: la restructuration dans le collimateur syndical

Les syndicats remettent la lettre ouverte dans laquelle ils demandent le licenciement immédiat du CEO Dominique Leroy.
Les syndicats remettent la lettre ouverte dans laquelle ils demandent le licenciement immédiat du CEO Dominique Leroy. - Photo News

Shift to Digital : c’est par ce label que Dominique Leroy, CEO de Proximus, avait présenté et personnellement endossé son vaste plan de restructuration en janvier dernier. Une restructuration qui avait pour objectif de permettre à l’entreprise de répondre aux multiples défis qui se présentent à elle. Et qui s’était traduite, sur le plan social, par l’annonce conjointe de 1.900 départs et le recrutement, parallèlement, de 1.250 nouveaux collaborateurs en principe dotés de compétences digitales plus avancées que celles et ceux amenés à quitter le navire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct