Les employeurs réclament «un équilibre global»

Du côté des employeurs, on se défend. Yves Smeets est le directeur général de Santhea, une fédération patronale d’institutions de soins wallonnes et bruxelloises, des secteurs public et privé. Yves Smeets n’était pas présent à la réunion ce matin, néanmoins il ne craint pas la grève à venir. Pour lui, « le fond du problème est simple : nous sommes tout à fait prêts à signer toutes les conventions collectives de travail d’un seul coup, mais pas uniquement celles qui arrangent le plus les syndicats. Il y a un équilibre global entre les sept conventions collectives, c’est pourquoi on veut les signer toutes en même temps, et non quelques-unes. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct