édito

Wallonie: l’exploit est dans la tripartite. Le miracle sera de durer

Nollet, Di Rupo et Borsus alignés et la Wallonie réussit la prouesse de réunir la gauche et la droite dans un même gouvernement.
Nollet, Di Rupo et Borsus alignés et la Wallonie réussit la prouesse de réunir la gauche et la droite dans un même gouvernement. - Belga

Alors que les compteurs de « jours sans gouvernement » tournent à plein, alors que les antagonismes déchirent le niveau fédéral et que la Flandre en est toujours à renifler les possibles convergences, la Wallonie et la FWB sont les troisièmes, après les germanophones et Bruxelles, à accoucher d’un accord de gouvernement. C’est d’autant plus remarquable qu’il est signé par trois partis que rien ne prédestinait plus à faire cause commune.

Dieu ! qu’ils se sont déchirés, insultés, caricaturés ces derniers mois ! Mais voilà donc Nollet, Di Rupo et Borsus alignés et la Wallonie qui réussit la prouesse de réunir la gauche et la droite dans un même gouvernement. Les cyniques diront qu’au sud du pays, la gauche n’est pas tout à fait à gauche et la droite n’est pas tout à fait à droite. Mais la botte secrète vient ici du mot « progressiste ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct