The best of Dorien B. Un subtil portrait de femme

<span>The best of Dorien B.</span> Un subtil portrait de femme

Dorien gère tout : les tartines du matin, les enfants, son boulot de vétérinaire, la crise conjugale de ses parents. Mais quand elle découvre une grosseur au sein gauche, elle prend aussi conscience de l’infidélité de son mari avec une collègue et du chaos familial qui l’entoure. Elle constate également qu’elle n’a personne à qui se confier. Les retrouvailles avec un ancien ami la poussent à faire le point et à constater qu’elle a laissé tomber ses rêves de jeunesse. Pour Dorien, c’est peut-être le moment d’agir selon ses désirs, pour son bonheur et sa liberté…

Pour son premier long-métrage, la Belge Anke Blondé saisit la pression dont on peut tous faire l’objet à travers un subtil portrait de femme. Entre drame et comédie, elle filme avec délicatesse le monde de Dorien qui s’effondre puis sa rédemption nécessairement égoïste.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct