Mort de Robert Frank, monument de la photographie

Robert Frank en 2016 lors du lancement d’une expo à New York.
Robert Frank en 2016 lors du lancement d’une expo à New York. - Photo News.

La nouvelle a été annoncée par Peter MacGill de la galerie Pace-MacGill, responsable de son œuvre depuis 1983.

Il a surtout marqué les esprits par son chef-d’œuvre, Les Américains , toujours considéré aujourd’hui comme un incontournable. Paru en France en 1958 et aux États-Unis un an plus tard, cet album en noir et blanc offre une vision tranchante de la société américaine de l’époque. Les photographies ont été accompagnées successivement des textes de Simone de Beauvoir et John Steinbeck (entre autres), puis de Jack Kerouac. Ses clichés étaient dans la continuité de la Beat Generation. Ce mouvement artistique visait à briser les codes techniques de son époque et à laisser place à l’instinct artistique. Montrant la face cachée du rêve américain, cette œuvre a marqué sa génération.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct