Les grands procès 2019-2020: trois génocidaires, un père assassin et d’autres meurtriers

Le procès de l’assassinat d’Alfred Gadenne, le bourmestre de Mouscron, débutera le 23 septembre devant la cour d’assises du Hainaut. © Coralie Cardon.
Le procès de l’assassinat d’Alfred Gadenne, le bourmestre de Mouscron, débutera le 23 septembre devant la cour d’assises du Hainaut. © Coralie Cardon.

Outre le procès hors-norme des attentats de Bruxelles dont la date d’ouverture n’a pas encore été fixée, plusieurs grands dossiers vont rythmer l’année judiciaire 2019-2020. Mardi dernier déjà, la justice belge a statué dans une première grande affaire criminelle en condamnant l’ancien parlementaire flamand Christian Van Eyken et sa femme, Sylvia Boigelot, à 23 ans de réclusion pour l’assassinat du premier mari de cette dernière. D’autres affaires qui ont marqué les esprits et défrayé la chronique judiciaire seront jugées dans les prochains mois, principalement devant les assises ou – pour les crimes qui ont été correctionnalisés en vertu de la réforme de la cour d’assises – devant le tribunal correctionnel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct