Basse-Wavre: nos déchets organiques de la chasse au champ

Oui des pellets
! C’est notamment sous cette forme que nos déchets organiques s’en vont fertiliser les champs du Brabant wallon.
Oui des pellets ! C’est notamment sous cette forme que nos déchets organiques s’en vont fertiliser les champs du Brabant wallon. - J.-P. D.V.

Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme. » La phrase est célèbre dans la bouche du chimiste français Antoine Lavoisier, qui l’avait lui-même tirée du philosophe grec Anaxagore. Le président de l’intercommunale in BW, Christophe Dister (MR), n’a cependant pas peur d’être guillotiné, comme celui qu’il cite pendant la Terreur, puisqu’il ose ajouter une nouvelle partie à la maxime : « Tout se consomme ! » Car il découvre, non sans malice, que « chaque fois qu’on tire une chasse d’eau, on imagine mal que tout se transforme en boues qui seront déposées sur les champs afin de les fertiliser. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct