Suicide, avortement: le danger des fictions trop ancrées dans le réel

La scène de l’avortement de Chloé dans la série «
13 reasons why
» doit-être remise dans son contexte. Elle a lieu aux Etats-Unis, où les pratiques et les droits liés à l’IVG sont foncièrement différents.
La scène de l’avortement de Chloé dans la série « 13 reasons why » doit-être remise dans son contexte. Elle a lieu aux Etats-Unis, où les pratiques et les droits liés à l’IVG sont foncièrement différents. - Capture d’écran

Les séries télés sont-elles les vecteurs de croyances erronées ? Une gynécologue et un psychiatre posent la question dans une carte blanche que nous publions en ligne et dans laquelle ils s’inquiètent de l’influence que peut avoir la série américaine « 13 Reasons Why » sur les adolescentes et sur leur perception de l’avortement.

Pour comprendre ce qui tracasse les deux professionnels de la santé, il faut savoir que cette série, très populaire auprès des ados et des jeunes adultes et diffusée sur Netflix a déjà fait l’objet d’une première controverse lors du lancement de la première saison dans laquelle le suicide d’une adolescente était abordé sans filtre ni véritable recul.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct