Mondial de basket: les États-Unis plus fébriles que jamais

@AFP
@AFP

«  Nous visons l’or ! » Rudy Gobert, son pivot tentaculaire, l’avait clamé dès l’entame de la Coupe du monde : l’Équipe de France, dont la médaille de bronze conquise en 2014 à l’ère Tony Parker est la seule remportée dans la 2e compétition mondiale, est en Chine pour écrire l’histoire. « Nous pouvons détrôner les États-Unis », estimait le double défenseur en titre de la NBA. Après deux phases de poules, l’heure de vérité a sonné pour les Bleus qui défient, ce mercredi (13h, sur VOOsport World) à Dongguan, le Team USA en quart de finale. « C’était attendu plus tard », regrette Jacques Monclar, expert du basket hexagonal et consultant de beIN Sports sur la grande Ligue. « Mais l’exploit me semble possible… »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct