Après la fusillade à Liège, la police sous le choc: «On n’en peut plus, ce n’est plus possible»

Le drame a eu lieu lundi à 8
h
20 lors, d’une intervention rue de Visé à Liège, face à la brasserie Jupiler. © Photo News.
Le drame a eu lieu lundi à 8 h 20 lors, d’une intervention rue de Visé à Liège, face à la brasserie Jupiler. © Photo News.

La manière dont les choses se sont déroulées, ce lundi à 8 h 20 lors d’une intervention rue de Visé à Liège, face à la brasserie Jupiler, est plus claire. Une riveraine avait remarqué un trentenaire semblant s’assoupir au volant de son véhicule, dont le moteur était allumé, et le 100 a été appelé. Les ambulanciers ont demandé la présence de policiers pour assurer leur sécurité. Jean-Yves Discry, le conducteur, est sorti de son véhicule à la demande des policiers ; Maxime Pans et son binôme ont entrepris de le fouiller, face au mur du parking d’une banque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct